Habiller et recycler : l’ accord parfait du MAREVA

Le Marché de Recyclage et de Valorisation (MAREVA). Une initiative de  la jeune togolaise Judith LARE auquel il va falloir s’accoutumer désormais.

Cette conseillère en image, a la magie de chercher, dénicher pour ses clients des vêtements chics et uniques adaptés à leur morphologie et à leur budget.

Dans son métier, elle a remarqué que ses clients utilisent a peine  leurs vêtements neufs  et les mettent à la poubelle. Fort de  ce constat, et vu la quantité importante d’habits abandonnés, elle se demanda comment  utiliser au mieux ces vêtements abandonnés. C’est de la que germa l’idée du MAREVA.

L’objectif  de ce marché est de collecter des effets vestimentaires, de les nettoyer, repasser  et de les remettre sur le marché moyennant une modique somme. Une partie des fonds collectés est reversée aux donateurs afin de les inciter à maintenir la dynamique enclenchée.

La 1ere édition du Mareva qui s’est tenu à Lomé au mois d’avril 2019, a attiré beaucoup de monde. Et les prochaines éditions vont encore en accueillir plus. L’initiative a le vent en poupe et permettra de réduire la quantité de vêtements encombrant dans nos placards et qui finissent dans la nature ou sur des décharges.