Ménage de la semaine : trois lauréats primés dans la kozah

Trois ménages, lauréats du concours dénommé « Le ménage de la semaine » ont été récompensés le vendredi 29 octobre à Kara, par l’Agence Nationale de l’Assainissement et de Salubrité Publique (ANASAP), en présence des  autorités communales, des chefs de services et des représentants des CDQ.
Au terme du concours, ce sont les  ménages de M. Alassani Inoussa du quartier  Ewaou ; Mme N’gbanla Hodalo du quartier Weladè et Mme Boukari Rabiétou du quartier Kpimboua qui ont retenu l’attention de l’ANASAP par leur bonne pratique de gestion des déchets. Ils ont chacun remporté un chèque de 100.000 FCFA.

 

Ce concours est initié avec l’appui de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT). Il vise à accompagner et encourager les ménages des villes du Togo dans l’amélioration des conditions de leur cadre de vie. Il s’agit aussi pour l’ANASAP d’amener les ménages à prendre à cœur la salubrité et à adopter de bons comportements en la matière, et à les encourager vivement à s’abonner à la pré-collecte des déchets ménagers en vue de réduire les dépotoirs sauvages dans les quartiers. Il a ciblé cette fois-ci les ménages modestes de la commune Kozah I. Cette compétition qui a fait déjà des heureux gagnants dès son démarrage en juillet dernier se fonde sur quatre critères d’éligibilité à savoir : être abonné à une structure de pré-collecte, disposer de sanitaires, avoir une poubelle et entretenir les caniveaux et canaux d’évacuation et la devanture de la maison. Pour le directeur général de l’ANASAP, Gal. Berena Gnakoudè, malgré les efforts du gouvernement pour faciliter l’accès aux services d’assainissement et de salubrité à la population, le problème de gestion des déchets au sein des ménages reste toujours d’actualité. Le directeur a relevé aussi qu’un état des lieux a démontré que la persistance
de l’insalubrité est due à un certain nombre de facteurs tels le manque de moyens de certains ménages à payer les prestations d’un pré collecteur, le manque de volonté de la part d’autres ménages vis-à-vis de leur responsabilité à maintenir leur environnement propre. « Vu la négligence des bonnes pratiques en matière d’hygiène de certains ménages qui balayent rarement ou presque jamais leur devanture et cohabitent avec les déchets, l’ANASAP a jugé nécessaire de contribuer à remédier à ces situations à travers ses actions de sensibilisation par des initiatives susceptibles de motiver les populations
prendre conscience de la nécessité de préserver leur environnement », a fait remarquer Gal. Berena.

Il a enfin justifié l’initiative de ce concours qui entend non seulement récompenser les ménages qui se distinguent, mais aussi motiver les ménages les plus propres en incitant d’autres à leur emboîter les pas. Le représentant du préfet de la Kozah, Hassim Maliawaï et le premier adjoint au maire de Kozah I, Tata Kèlem Padabo se sont réjouis du choix porté sur la région de la Kara et sur la commune Kozah I en particulier pour l’organisation du concours.  Ils ont salué l’initiative de l’ANASAP qui vient consolider les efforts du gouvernement en matière de salubrité et d’hygiène, avant d’émettre le vœu que l’expertise de l’ANASAP puisse contribuer   pour   une   gestion   efficace   des   déchets   ménagers   dans   l’ensemble   des communes. Créée   par   décret   2013-082/PR   du   12   décembre,   l’Agence   Nationale   de l’Assainissement et de Salubrité Publique (ANSAP) œuvre pour contribuer à trouver une solution à l’épineux problème d’insalubrité publique au Togo.

Source : ATOP