Rencontre ANASAP – Communes du grand Lome

L’Agence Nationale d’Assainissement et de Salubrité Publique (ANASAP), a échangé avec les représentants  des 13 communes du district autonome du Grand Lomé sur les questions d’assainissement et de salubrité ce vendredi 31 janvier 2020.
La rencontre a permis à l’agence d’apporter des explications  sur les activités qu’elle mène à Lomé et à l’intérieur du pays en vue d’offrir un meilleur cadre de vie à la population , et  d’attirer l’ attention des élus municipaux sur la partition qu’ils doivent jouer avec l’ANASAP en matière de salubrité et d’assainissement de la capitale.
Pour le directeur général de l’ANASAP, le général Bèrèna Gnakoudè, la loi sur la décentralisation a donné des compétences en commun  à ANASAP et aux collectivités. Les deux entités doivent donc  travailler en synergie.
Présidant l’ouverture de cette rencontre la ministre en charge de la salubrité publique, Koko Ayeva, a salué les plus hautes autorités pour leur engagement dans l’aménagement urbain, la construction d’infrastructures et d’ouvrages d’assainissement dans la grande agglomération de Lomé.
Dans le contexte de salubrité publique, a-t-elle dit, le centre d’intérêt du ministère demeure la création et l’opérationnalisation de l’ANASAP et le centre d’enfouissement d’Aképé qui œuvrent à garantir à notre capitale la propreté que tous les visiteurs lui reconnaissent. Madame le ministre a souligné que le PND dans son axe 3 effet 10 stipule : »les populations ont accès à un meilleur cadre de vie » et a renouvelé sa gratitude au président de la république, Faure Essozimna Gnassingbé pour sa grande sollicitude.